LISTES - UFT
LA CW POUR TOUS
LES ARTICLES

LES COLLECTIONS

 ↑  

Christian CHEFNAY

F9WT - ex FO8GM

TEMOIGNAGES…..

Si tous les gars du monde… Il y a 30 ans, à Tahiti !

A la suite de l’article sur le sauvetage de Jacques de Roux (Radio REF de juin 2013), j’ai reçu des messages de plusieurs OM qui me faisaient part de leur plaisir d’avoir lu ce récit d’une aventure exceptionnelle dans la vie d’un OM. Qu’ils en soient à nouveau remerciés !

Mais il y a aussi ces deux témoignages, que j’ai voulu vous faire partager :

- Celui de Jean Patrick F5PKV, qui se trouvait à bord de l’Enseigne de Vaisseau Henry lors du sauvetage.

- Et celui de Philippe F6ETI, qui fut le secrétaire/radio de Jacques de Roux à bord du sous-marin La Sirène.

Jean Patrick F5PKV

C’est avec grand plaisir que j’ai lu votre article sur le sauvetage du Commandant De Roux.

En effet j’ai participé très activement à ce sauvetage

J’étais Maître Adjoint Détection à bord de l’Enseigne de Vaisseau Henry.

Etant breveté supérieur de ma spécialité, j’animais une équipe de radaristes, dont la moitié d’appelés, pour l’entretien, la maintenance et le dépannage des radars et matériels associés, ainsi que les opérations de tout genre.

Nous sommes parti de Mangareva vers le sud. En Central Opération nous écoutions le 14 Mhz et j’ai dû entendre votre voix.

A 4 ou 5 heures avant notre arrivée sur la zone estimée, présumée, j’ai fait renforcer la veille radar. Plus il y avait d’yeux plus nos chances étaient bonnes. Pas de GPS à l’époque mais il y avait l’OMEGA à la précision toute relative à ces latitudes !

La météo était des plus clémente, rien au 50 ème hurlant ni au 60 ème rugissant !

Nous avons même croisé, à notre grande surprise, un gros chalutier russe.

L’écho de Perseverance of Medina nous est apparu et nous avons été soulagés. Notre navigation était aussi précise que possible.

Mise à l’eau d’un Zodiac et récupération du Commandant de Roux. Le bord avait préparé un colis pour le skipper du Medina : pain frais, gâteau et quelques vivres frais. Le temps passé pour le sauvetage a été neutralisé dans le décompte de son temps de course.

Puis demi-tour direction Mururoa pour déposer le Commandant.

Pendant le transit, j’ai eu l’occasion de discuter avec lui, homme charmant et modeste. Il avait navigué à bord de sous-marins.

Seigneur, je le vis comme si c’était hier !

Grand merci de me faire remonter tous ces souvenirs.

Pendant mes deux ans d’affectation nous avons sauvé 28 personnes. Mais à cette époque on parlait très peu du rôle de service public de la Marine, surtout en Polynésie. Surtout après les trois cyclones !

J’étais en famille et nous habitions à Punauia PK 12,8 coté montage et mon voisin était Abel Aouti FO5HS.

C’est en 1990 que je suis devenu OM…..

Philippe F6ETI

C'était pour moi il y a 43 ans et demi...

Quelle n'a pas été ma surprise, et plus encore mon émotion, en ouvrant et feuilletant une première fois Radio-REF de juin arrivé ce matin en apercevant la tête de Jacques de ROUX, puis en lisant votre article !

Je l'ai tellement bien connu sur le sous-marin Sirène à partir de fin 1969, dont il a été ingénieur, commandant en second, puis commandant.

Ayant eu le bonheur de passer près de dix ans en quatre affectations sur la Sirène, j'ai connu Jacques de ROUX à ces différents moments de sa carrière à Lorient. Je lui rends hommage sur ma page web consacrée à cette tranche de ma vie : http://ph-martin.pagesperso-orange.fr/sous_marin_sirene/index.htm

Etant son radio/secrétaire à bord, nous étions proches. J'ai bossé sur Skoïern le soir après le "dégager" et dîné de nombreuses fois avec Jacques à la Taverne à Lorient. Lorsque nous faisions escale à Nantes ou à Brest avec la Sirène, j'ai fait la route vers Lorient avec lui, dans sa Triumph ou Midget verte dont il tenait le volant en croisant les bras... Et d'autres anecdotes ! ! J'ai récemment récupéré une vidéo réalisée par son pote Jacques de Laurens, qui était officier torpilleur, issue de la numérisation de films en super 8 tourné lors de notre croisière d'endurance Brest-Agadir-Lorient à l'issue de la construction de la Sirène. Il y apparait. Et le souvenir triste de l'hommage qui lui a été rendu à l'église de Larmor-Plage après sa disparition...

Merci à tous deux de ces témoignages émouvants ….




TITULAIRE SITE UFT

Se reconnecter :
Votre INDICATIF :
Votre mot de passe


  2084406 visiteurs
  10 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 276 Titulaires
Connectés :
( personne )
Snif !!!
COTISATION & DON

QRZ ?

Désolé, réservé aux Titulaires du site

PROPAGATION
ATTESTATION - CW

cw.jpg

Attestation  à lire

LOG. EN LIGNE

   UFT © 2005 - 2017 Union Française des Télégraphistes